E-commerce

Le terme e-commerce est un anglicisme désignant l’ensemble des activités commerciales effectuées sur les réseaux informatiques. Ce phénomène consiste aux offres de biens, d’informations ou de services en échange dans un but lucratif ; tout cela s’organise sur internet. En France, cette activité est réglementée par la directive européenne introduite dans le droit français comme la loi pour la confiance dans l'économie numérique.

Par extension, la désignation de m-commerce est attribuée au commerce électronique sur téléphone mobile.

Les différents types d’e-commerce

Les différents types d’e-commerce sont caractérisés grâce à la nature et la situation des acteurs : le vendeur et l’acheteur. Ainsi, il existe quatre types d’e-commerce, dont le premier est celui entre les entreprises et le gouvernement désigné par l’anglicisme B to G ou business to Government.

Entre les personnes privées, les relations peuvent prendre une forme B to B ou business to business, pour les rapports commerciaux entre entreprises ; B to E ou business to employee, pour les échanges entre les entreprises et leurs employés ; B to C ou business to consumer, pour le commerce des entreprises aux consommateurs ; et C to C ou consumer to consumer, pour les relations commerciales entre particuliers.

En principe, il existe différentes plateformes numériques qui prennent en charge chacun de ces types d’e-commerce.

Le fonctionnement d’une vente en ligne

Pour s’implanter et vendre sur internet, une entreprise ou un particulier doit effectuer bon nombre de tâches annexes à la vente proprement dite. Il s’agit de faire des devis, conseiller les utilisateurs, dresser un catalogue, gérer les stocks et les paiements, suivre les commandes et la livraison.

Cela consiste alors à faire l’inventaire et la description des produits, organiser la visibilité dans les moteurs de recherche, adopter un système de panier ou de caddie virtuel pour retracer les achats du client et assurer le suivi des marchandises, s’associer à un partenaire de confiance afin de garantir la sécurité du paiement en ligne.

Toute cette activité est régie par un règlement strict pour la protection des consommateurs.

Les activités dans le commerce électronique

Dans l’e-commerce, certaines activités sont destinées uniquement aux entreprises ou aux particuliers. Entre entreprises, les échanges sur le vin ou les matériels et consommables pour entreprises leur sont exclusifs. Entre particuliers, les échanges sont axés sur les systèmes d’enchère, de tiers de confiance et de petites annonces.

En revanche, les entreprises vendent auprès des particuliers des biens comme les volumes culturels, les appareils, les produits de grande consommation, des musiques ou des films, etc. Mais elles peuvent également proposer des services comme la banque, l’assurance ou la presse en ligne.

L’utilisation de l’e-commerce a un impact environnemental considérable. Dans ce souci, les entreprises ont mis au point un système d’économie de carburant lors en utilisant des points relais de livraison.


Autres articles intéressants