L’avocat

En droit, l’avocat est un professionnel, juriste inscrit à un ordre, ayant la fonction de représenter ses clients, de les conseiller et de les défendre. Ses clients sont des personnes morales ou physiques engagées dans un procès ou une procédure juridique. Ils plaident en justice afin de défendre leurs intérêts. Les attributions de l’avocat sont le conseil de ses clients, la rédaction de différents actes concernant leur affaire et l’assistance de ses clients devant un conseil de discipline, une juridiction de l’État ou une juridiction arbitrale.

La déontologie

La déontologie est fondée principalement sur le serment de l’avocat. Il s’agit des principes essentiels qui régissent la profession d’avocat. Le principe d’indépendance garantit la défense de l’unique intérêt du client. Le principe de loyauté évite les conflits d’intérêts entre deux clients. Le principe de confidentialité met en sécurité les informations acquises au cours des échanges.

En outre, le respect du secret professionnel lie l’avocat et ses collaborateurs dans une durée illimitée. Par ailleurs, l’avocat est tenu par le devoir d’information de conseil et de diligence de porter à la connaissance de son client les honoraires, les chances d’aboutissement de son affaire et les états de la procédure.

Le non-respect de la déontologie peut entraîner une poursuite pénale en parallèle avec des sanctions disciplinaires comme des avertissements, une interdiction temporaire ou, dans le pire des cas, la radiation.

Les responsabilités des avocats

Les fonds reçus par l’avocat dans l’ordre de sa profession sont versés dans les Caisses de Règlement Pécuniaire des Avocats et sont sujets à des contrôles, des réglementations et une gestion stricts. Cela constitue, en plus d’être une obligation légale, une garantie majeure pour le client qui lui confie des affaires.

De même, l’avocat bénéficie d’une assurance obligatoire de responsabilité professionnelle dénommée Responsabilité Civile Professionnelle. Elle le couvre dans les cas où il commet des fautes entraînant des préjudices ou des pertes de chance, qu’il s’agisse de son client ou d’un tiers. Cela constitue également une garantie solide pour le client.

Les droits de l’avocat

La profession d’avocat donne un certain nombre de droits lui permettant d’échapper à diverses pressions et à défendre pleinement l’intérêt de sa profession et celui de son client. L’avocat a le droit à une maîtrise absolue sur une affaire, notamment sur tout document utile. Cela garantit un procès équitable, ainsi que le respect des droits de la défense.

En outre, si le client peut choisir son avocat en liberté, l’avocat est, quant à lui, libre d’accepter ou de refuser de traiter une affaire. Cette faculté garantit une relation de transparence et de confiance entre le client et l’avocat. Cela lui permet de préserver à la fois son intégrité professionnelle et les intérêts mêmes du client.


Autres articles intéressants