Tout savoir sur les congés payés

Pendant son parcours professionnel dans une entreprise, le salarié a droit à des congés payés aux frais de l’employeur. En général, la gestion du congé payé est sous la responsabilité de l’employeur. En France, le droit à ce congé payé est de 2,5 jours ouvrables par mois. Pendant cette période de congé, une indemnité de congé est versée au salarié. En principe, la présence d’un jour férié prolonge le congé d’une journée.

Il est interdit pour le salarié parti en congé d’exercer un autre emploi pour le compte d’un autre employeur pendant la durée de son congé.

Le calcul des congés payés

Pour que le salarié bénéficie d’un congé payé, il faut qu’il ait travaillé pendant un mois effectif. Par ailleurs, le calcul des congés payés est le même qu’il s’agisse de travailleur en CDI, en CDD, à temps plein ou à temps partiel.

De ce fait, le calcul se fait en équivalence. Le mois équivaut à vingt jours pour cinq jours de travail hebdomadaires et à seize jours pour quatre jours hebdomadaires. De même pour le jour, car le nombre d’heures de travail par jour ne change pas le volume de congés payés mensuels.

Par la même manière, une absence d’une demi-journée donne lieu à la déduction d’une journée effective.

Le décompte

Le décompte des congés payés est effectué par l’employeur à chaque fin de période se situant entre le 1er juin et le 31 mai de l’année suivante. Il fait le total des mois travaillés sur douze et des absences en fonction de la nature des absences.

Pendant une absence, seuls les jours ouvrables sont soustraits. Dans ce cas, le décompte commence le premier jour ouvrable d’absence et prend fin le jour ouvrable de son retour. Entre-temps, s’il y a un jour habituellement non travaillé, il n’est pas pris en compte. Par contre, le deuxième sera considéré comme jour ouvrable.

Comment faire une demande de congé ?

En principe, les congés payés sont organisés par l’employeur en fonction des besoins de la société et de la situation du salarié. Néanmoins, il est possible pour l’employé de dépenser ses congés selon ses besoins, sur demande à l’employeur à qui appartient la décision finale.

Pour faire une demande de congé payé, l’employé doit remplir un formulaire conçu à cet effet et le déposer par courrier au service des ressources humaines au sein de l’entreprise. Toutefois, pour des raisons relatives au bien-être de la société, l’employeur peut refuser la date proposée par l’employé et lui en proposer une autre.

L’employeur n’est pas en mesure de refuser le congé à l’employé et de lui donner en échange une compensation numéraire.


Autres articles intéressants